© 2019 Nicolas Stutzmann

ILS EN PARLENT...

Pour fêter ses dix ans, la Médiathèque Intercommunale de Longwy a fait appel au plasticien Nicolas Stutzmann et à ses ballons pour accueillir les visiteurs dans une ambiance festive. (...) Le public pourra ainsi découvrir des ballons transpercés ou insérés dans d'autres. Des techniques inspirées de la magie dont l'artiste ne dévoile aucun secret. Au mieux, donnera-t-il un indice aux plus curieux : "je n'utilise que des ballons, il n'y a pas de ruban adhésif ou de colle".

                                                                                      Le Républicain Lorrain, 28 février 2019.

L’univers de Nicolas Stutzmann s’inscrit dans la galaxie souriante de la poésie magique. Le magicien gonfle sans relâche des ballons qu’il sculpte pour en faire une faune éphémère allant de petits chiens aux poissons rouges en passant par tout un bestiaire aussi coloré que fantaisiste. Le poète joue avec les mots dont il adore entrechoquer les sens, enlacer la musique et improviser les enchaînements. De cela, il fait un spectacle qui hypnotise les enfants, ses partenaires privilégiés dans le public, ou leurs parents, piégés par les apprentissages enjôleurs auxquels l’artiste les invite.

                                                                                       Edmond Morrel, chroniqueur littéraire.

                                                                               http://www.espace-livres.be/Les-Verballons-de-Nicolas?rtr=y

La magie opère lorsque les mots, la poésie et les contes de Nicolas Stutzmann donnent vie aux ballons. C'est avec une sensation de légèreté et des images plein la tête que nous ressortons de ce spectacle.

                                        Emmanuel Fougeray, Maison de la vie associative, Vitry-sur-Seine.

La mémoire prodigieuse est quelque chose d'extraordinaire. Les histoires se dessinent au gré des explorations mémorielles de Nicolas Stutzmann. Le fait que les spectateurs deviennent acteurs à part entière du spectacle le rend unique à chaque fois! Un grand moment de complicité entre l'artiste et le public.

              Benjamin Roiseux, directeur artistique de Festival interculturel du conte de Chiny.